Mon Endroit Préféré… #HistoiresExpatriees

«Cet article participe au RDV #HistoiresExpatriées organisé par le blog L’occhio di Lucie »
J’ai trouvé que c’était un bonne idée, ça donne une vision différente en élargissant les sujets. Une autre façon de voir et d’écrire des articles sur des thèmes que peut être je n’aurais jamais abordés. C’est ma première participation, il m’a fallu un peu de réflexion, de mise en situation, la manière est différente que de laisser libre cours a son imagination, mais j’ai bien aimé et j’espère que vous allez apprécier.

Je suis plutôt sensible aux sensations et aux ambiances, voilà pourquoi j’ai plutôt décrit un contexte….
Le Costa Rica est un endroit a lui tout seul!

Riche en tout ce qu’on peut espérer ou imaginer voir… On se croirait dans un film, tant tout est simple.
Du coup je n’ai pas vraiment un endroit préféré, mais un contexte préféré.

La première fois ou Tac est parti pour le travail, je me suis retrouvée seule avec Minnie pour 3 mois, à peine huit mois d’expatriation de l’autre côté de l’océan, un español a couper au couteau… je me suis laissée porter par l’environnement.

C’était en septembre 2016, la saison des tortues, nous sommes parties en course d’école… Youuh, le car, les enfants… et les parents. Peut être la nostalgie d’être dans un pays loin de chez moi, seule dans une grande maison, un peu inquiète de devoir résoudre les problèmes… Bref, ce moment précis où, assise côté fenêtre, j’ai vu la nature dans toute son ampleur, la vraie TERRE qui nous héberge. Ce moment où je me suis sentie petite, reconnaissante pour le spectacle que m’offrait cette entité majestueuse, la liberté à l’état pur. Les branches poussent libres au gré du soleil, sans entrave, les fleurs se greffent au tronc et partagent l’eau et les nutriments.

J’ai senti ce contexte autour de moi comme une protection, une étreinte imaginaire qui m’enveloppait, j’étais apaisée, en même temps j’ai reçu la force pour affronter ce moment de vie.

Nous sommes arrivées à la plage du débarquement, sans oublier de traverser une rivière, en pleine saison des pluies, et un pont…. très serré !!

Les déplacements aux Costa Rica sont toujours une aventure authentique a vivre au présent… cailloux, trous béants, chemins escarpés avec ou sans surprises…

Après 3 ans, encore le cœur palpitant, je sais passer les rivières, doucement, sans accélérer en priant pour atteindre l’autre rive sans noyer le moteur….Fiou!

Donc revenons à nos tortues…. La plage de Ostional est une des plages les plus connues pour vivre ce phénomène, arrivage le plus massif de tortues, si je dis massif, ce n’est pas qu’une tortue… c’est genre on ne marche plus sur la plage ou faire le déplacement style Les Pierreafeu! Un pied sur chaque carapace. Il y en a tellement que le gouvernement autorise pendant le premier arrivage, le ramassage des œufs (âmes sensibles passer son chemin). L’association autorisée (donc pas n’importe qui) , après avoir suivi de guide pour voir le lâché d’œuf en direct, repère le nid et tout dou, délicatement, creuse et recueille la ponte pour les vendre et les manger. Tranquille, c’est pour sauver les bébés, si, je vous promet… pendant une semaine des milliers de tortues débarquent sur 1 Km de plage et tous les nids seraient saccagés par les mamans suivantes, pour éviter l’omelette, ils protègent les dernièrs arrivages pour ensuite aider les petits a prendre le large. … faut pas toujours voire le négatif.

Nous avons assisté à l’arrivée de la tortue et au dépôt de ses œufs, ploc, ploc, ploc… 200-300 dans un trou, creusé par d’énormes pattes…. en pleine nuit, à la lumière rouge… super sympa pour une taupe qui a encore plus des problèmes de nuit! Mais j’ai des photos!!! On a même pu en ramener un….mais shuuut!!

Voila le Costa Rica est rempli « d’endroits préférés » plus éblouissants les uns que les autres, mais les contextes qui nous entourent chaque jour, un coucher de soleil, la visite d’un crabe, la nature qui nous envahi chaque jour, se lever un matin et trouver un nid de fourmis d’un mètre de diamètre, la capture d’un mapache en pleine nuit, les putois qui empestent à en donner mal au crâne ou juste le bruit des vagues… ça nous remet les pendules à l’heure.

10 commentaires sur “Mon Endroit Préféré… #HistoiresExpatriees

Ajouter un commentaire

  1. Hola! Bienvenue parmi les blogueurs.euses des HE ! Ravie d’avoir une participation du Costa Rica, et de découvrir ton blog, ton univers, des histoires de fleurs et de tortues… merci merci, c’est beau !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :