Système médical… #HistoiresExpatriées

Voilà le thème du mois #HistoiresExpatriées du mois de novembre… C’est mon domaine, ahahah!! Je visais le sujet depuis ma première participation au rendez vous des expats. La marraine cette fois est Fredy Pain d’Epices au Canada, merci je trouve ce sujet important, surtout lorsqu’on quitte son pays, ses habitudes, son confort, la santé est au coin de la rue….
Cet article participe au RDV #HistoiresExpatriées organisé par le blog L’occhio di Lucie

Le Système Médical du Costa Rica est l’un des plus avancés d’Amérique latine, il y en a deux, publique ou privé.
Le privé est très sophistiqué, à l’avant-garde, assez cher, gère des hôpitaux aseptisées clim à fond et personnel moyennement qualifiés pour la réception, ensuite les professionnels, médecins ou radiologue, spécialistes sont tout à fait à la hauteur du prix payé….
Le publique, à part les attentes qui peuvent prendre quelque heures, une journée jusqu’à des années pour une opération, possède une médecine bien avancée, des bons traitements, des hôpitaux fonctionnels avec des prises en charge compétitives.

20181011_171851

Petite parenthèse descriptive de moi….
Âme de sauveteuse vieille de plusieurs vies… même si j’ai un certificat de laborantine en chimie, j’ai tout de suite bifurqué dans le domaine médical. Dix ans dans un labo d’hôpital (Suisse), assistante d’un pédiatre qui nous donnait beaucoup de liberté et un passage en médecine générale, surtout pour faire du labo. Le système médical je connais….

Revenons aux tropiques…. et ses maladies!!
Six semaines après l’arrivée sur le continent, nous avons de suite testé, avant le système de santé, les maladies tropicales… Dengue 3 – 1
Évidemment nous avons été avec ma Minnie les plus touchées, saignements du nez et gencives, 50 de plaquettes (en dessous de 100 c’est l’hôpital), ma belle mère a bien tenu le coup et Tac…?! Encore maintenant on ne sait pas s’il l’a contracté… Ce qui est sûr, il sait changer des perfusions…. (article « salut a toi le moustique)

Après cet épisode, sans résidence, pas de droit à la santé sociale, le budget médic n’est pas a négliger et les consults, ça coûte…. Bien entendu la première année nous sommes aussi passés par quelques dysenteries, des coups de fatigue et une panoplie de virus ou parasite (tous sur les micro-organismes et pourquoi)…. J’a pu faire la connaissance de Dra Ale qui était ma voisine et qui est maintenant ma copine! (et comme je lui dis toujours, il faut avoir dans ses connaissances, un doc, un avocat, un policier… et le maire aussi si possible). Donc j’ai eu de la chance de la rencontrer dès mon arrivée, en plein délire complètement déshydratée, je crois qu’elle aussi sortait a peine d’un gros dengue. Elle a eu une sacrée frayeur lorsqu’on a tous débarqués dans un état vraiment critique. Nous venions de recevoir le container, la maison était remplie de cartons, de meubles partout et nous?! Au lit, en transe avec des hallucinations. Nous sommes par la suite restées en contact (aussi en dehors) cela m’a permis de me familiariser avec le système du pays, qui à premier abord n’était pas si diffèrent de celui que j’avais quitté. Dans tous les cas j’ai pu assister la grand-maman dans le suivi médical que nécessite une personne âgée.

Avec le temps nous avons reçu la résidence et avec l’obligation de s’assurer a la  » Caja Costaricence del Seguro Social « . Pour une famille ce n’est pas exorbitant, venant d’un système qui écrase littéralement le budget familial (la Suisse et ses 400 balles par mois par tête) c’est correct puisque tous les soins et les traitements sont gratuits. Pour les locaux c’est encore diffèrent, l’employeur paye toutes les charges sociales à toute la famille.

Lorsque je vous disais que c’est à l’avant-garde, peut-être un peu trop… tout est complètement informatisé !! Prise de rendez vous en ligne, appli téléphone avec le traitement et diagnostique, rendez-vous programmé… euh??!! Bon si t’as de la chance d’avoir un espace libre c’est génial… mais en pratique? !Faut se battre…
Nous habitons un village de pêcheur de plus de 5 mille habitants avec beaucoup de diabétiques, cardiaques et bébés, sans oublier les visites scolaires… campagne de vaccination contre la grippe, campagne de contrôle gynéco, de la tension, de surpoids… les prises de rendez vous sont impossible tant qu’on est pas dans le système et le temps passé au dispensaire peut durer…. long!

J’ai eu le courage et l’initiative de chercher un peu plus loin de mon bout du nez. Ça me révolte de voir des gens attendre devant la porte depuis 4h du matin, pour peut être ne pas avoir de rendez-vous. Devoir rentrer chez eux bredouilles, avoir perdu une journée de travail, sans avoir reçu l’attention nécessaire et peut être aggraver leur cas… Je l’ai tenté deux fois, sans succès moi aussi… ou plutôt j’ai perdu patience plus vite.
Un jour je suis allée attendre à 6h du matin, le dispensaire ouvre à 7h, c’était la limite maximum de temps d’attente anticipée que je pouvais supporter. Il a fallu que ce jour précis, les toilettes se soient bouchées, il a fallu attendre le camion éboueur…. et à 7h… il y a le moustique!!
Les personnes avec rendez vous ont commencé à arriver… du coup à 8h, après 15 piqûres dans les chevilles et plus de 10 personnes qui attendaient dehors…. je suis rentrée!!

Après quatre mois de tentatives infructueuses pour prendre un rendez vous en ligne, car je ne vous ai pas précisé que c’est seulement possible par ce biais, je suis allée au dispensaire central et j’ai demandé, remplie de désespoir comment prendre un rendez-vous! Reçue en personne par le chef, personne très cordiale, super gentille, qui m’a expliqué un peu le système et surtout l’engorgement de la région qui apparemment ne dispose pas de fond nécessaire, de personnel suffisant pour donner l’attention qu’il faudrait aux patients. Il a appelé le dispensaire et m’a donné aimablement un rendez- vous en m’ajoutant dans l’agenda de la clinique de mon village. C’est vrai ceci parait un peu en contradiction avec ce que j’ai écrit plus haut, c’est mon quotidien dans la brousse, par contre dès que l’on s’approche de la capitale (deux tiers des habitant du pays) l’attention est bien différente. Les rendez-vous pour des consultations sont mieux gérés, il y a des hôpitaux spécifiques pour les personnes âgées ou les enfants, avec une prise en charge et une considération spéciale, c’est-à-dire que le personnel est beaucoup plus patient avec des qualités exclusives. Ces deux catégories sont d’ailleurs prioritaires au Costa Rica pour plein d’autres choses aussi….

Donc pendant ces trois ans au Costa Rica, je me suis à nouveau bien infiltrée dans le système médical, ça doit être dans mes gènes, je connais quelques médecins, je n’ai plus besoin de présenter ma carte à la pharmacienne, on s’appelle par nos prénoms… j’ai même appris à poser une perfusion!! au cas où je me trouverais dans la jungle ou dans une catastrophe naturelle… Bon Tac m’a dit que dans la jungle il n’y a pas de serum phy… ni de système pour poser de voie veineuses suspendues aux arbres… mais c’est pas grave, je suis fière de moi! Et ma devise… Sait-on jamais! Le système n’est vraiment pas mauvais, ils ont les médicaments nécessaires, aussi de nouvelle génération, les instruments de mesures ou appareillage récents, les médecins sont assez compétent, je n’ai pas testé les hôpitaux, mais aux dernière nouvelles, je crois que l’attention au patient est relativement bonne, bien sûr ils soignent en premier les personnes affiliées…. si t’es étranger sans assurance sociale de l’état, c’est hôpital privé et tu lâche 5’000 dollars juste en passant la porte!! Ou si tu es Nicaraguayen… tu peux attendre dehors (à vie), triste vérité!! Je sais même quelque chose de grave qui ferait partie du secret médical… mais les cas de tuberculoses ne sont pas rares et ces personnes sont à leur poste de travail en contact journalier avec un certain nombre d’individus…. Mais ne pouvant pas être pris en charge pas la sécurité sociale… le seul recours est de rentrer dans leur pays. Nous savons tous que dans chaque dispositif gouvernemental ou pas, développé ou en voie, possède ses coulisses, ses secrets, ses dessous…. ça fait partie, malheureusement du jeu, ne croyez pas que dans un pays comme la Suisse, on ne cache rien??? Le domaine médical est très subtil… sectaire et fermé pour les personnes qui ne connaissent pas la base, mais en même temps ça reste une science difficile à maîtriser. L’humain par sa différence fait que la science n’est pas parfaite, puisque lui même ne l’est pas….

PS: par respect des individus et lieux je n’ai posté aucune photo.

PSbis: Après une semaine, à peine débarqué en Espagne, nous avons déjà testé le système médical espagnol….. ahaha. Oui grand maman a eu une grosse surtension, on a du courrir aux urgences ! Mais probablement juste un coup de fatigue, rien de super grave… mais nous voilà déjà introduit, …. c’est vraiment mon destin!! Première impression ?? Bien! Même très bien… Je crois qu’on va y rester un ptit coup…. Olé !

10 réflexions sur “Système médical… #HistoiresExpatriées

    1. Alors en effet je n’ai pas parlé du tourisme médical du pays… j’en suis pas très experte, j’ai assez à faire pour mon compte 😂 , il est très présent…
      au niveau du dentiste c’est un fait réel. De plus ils travaillent super bien et a prix tout a fait correct…

      J'aime

    1. La santé reste un sujet très très délicat ou se mélange désespoir et pudeur… on oublie souvent de se positionner de l’autre côté de la barrière, le personnel médical vit lui aussi les pressions et la dureté du quotidien… dans n’importe quel pays!!
      Merci pour les petits mots, petit rayon de Provence… 🤩

      Aimé par 1 personne

    1. Hello perrine… oui les suisses vont en france pour: le dentiste, les lunettes, les médicaments, ostéopathe…. même en payant leur caisse 500.-frs par mois!! C’est un truc de fou!! Ça nous a mis un peu les pendules a l’heure (comme disent les suisses😂) de changer de pays…. merci pour ton passage !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s