¡Olé!… #HistoiresExpatriées

Décidément Le thème du mois de février m’a donné du fil a retordre… Au départ ça semblait très simple…

1° Tentative

J’avais l’expression dans les écoutilles depuis 3 ans, alors tranquille, Pura Vida….
Puis en y réfléchissant, et après avoir tourné et retourné les 2 mots magiques qu’on utilise quand on ne sait plus quoi dire… et avoir décliné, analysé, expliqué cette expression sous toutes ses formes en passant par toutes les couleurs de l’arc en ciel…. (ce n’est même plus une expression, c’est carrément le mode de vie quotidien du Costa Rica… j’ai trouvé au moins 15 articles en faisant la recherche dans le blog…), j’ai tout effacé et j’ai recommencé….

2° Tentative

Même en étant expat, je crois fortement qu’on n’oublie pas nos racines linguistiques. Du coup, pour être plus perspicace, j’ai pensé que malgré le fait d’avoir visité diffèrent pays, d’être originaire de plusieurs culture et d’avoir vécu dans une autre contrée… Au fond de moi je reste Suisse romande!! Ah ben oui, c’est pas la même chose…. « ou bien? » Alors s’il y a des expats en Suisse qui participent au rendez vous, j’attend vos expressions (pour qu’on rigole un peu)

Mais… le sujet est  » Une expression de mon pays d’accueil »… rohhh! Dommage j’aurai bien fait un concours d’expressions francophones, même si je pense que celle qui vivent au Québec nous battent sans aucune difficulté !!!

«Cet article participe au RDV #HistoiresExpatriées organisé par le blog L’occhio di Lucie ». Le parrain du mois est Patrick du blog « From Slovenia« 

Alors me voilà « condamnée » a écrire un descriptif de Vale, Venga et Olé….

Bien sur quand nous avons décidé de revenir en Europe et surtout en Espagne, nous avions déjà une idée de ce qui nous attendait au niveau langage…(en laissant de coté toutes expressions politiquement incorrectes). Qui n’a pas passé au moins une fois dans sa vie des vacances d’été en Espagne, ou au moins visité Barcelone… Le pays connu pour ses corridas tant controversées, ses nuits de fêtes et ses verres de rhum-coca ou gin-tonic disproportionnés…. Alors oui avec le sourire au lèvres, nous étions prêts a entendre un eSSSpagnol plus sifflé et zozoté avec des Vale et Venga à tout va…

Dès notre arrivée, le jour où nous avons du prendre une assurance de voiture, la conseillère hyper gentille, d’une amabilité incroyable et serviable qui nous a accueilli s’est totalement surpassée…. je crois que nous avons évité un fou rire de justesse. Encore aujourd’hui je n’ai pas réussi à compter le nombre qu’elle en a débité en l’espace de 3 min d’appel téléphonique!!! Vale, vale, vale, venga, vale, vale, venga venga, vale….. inspiration…. expiration, vale, vale, vale, vale…. venga, venga.… Si nos regards se seraient croisés, on aurait du sortir!! (sans assurance….).

Donc Vale s’utilise un peu comme le « ou bien » Suisse… tant mieux, on sera mois dépaysé! Car il sert aussi à confirmer ce que l’on vient de dire, ça me fait bizarre de le dire, mais je pense que c’est un passage obligé pour faire la différence avec l’espagnol d’Amérique du sud…. Je vais déjà commencer par une fois et dés que je me sentirai à l’aise je le prononcerai à double, pour être plus fun!! Ma fille m’a dit juste l’autre jour, maman j’ai compris comment et quand utiliser le Vale et maintenant je le dis aussi… au lieu de dire ok… ben faut dire Vale. C’est super facile…

Pour Venga… je ne suis pas encore totalement au clair… ça ressemble plutôt à un allé? pas possible! ou Vraiment!… Peut être aussi ok! Je n’en suis pas encore à ce stade de communication, mais après una copa… faudra voir…. ahaha!

sevilla-y-ole-webArrive en fin le Olé, qui encourage le torero ou les danseurs de flamenco… Je vis dans la ville connue pour le cheval, le taureau et le flamenco (après Sevilla), mais je n’ai pas encore eu l’opportunité ni le temps de le mettre en pratique, j’espère bientôt!! Car Jerez accueille le festival du flamenco mondialement connu d’ici peu de jours et j’habite à 5min de la plaza del Toro avec son arène….

Les recherches internet m’ont complètement scotché ! Vous saviez vous que l’expression Olé vient de l’arabe ? Exactement de « Wallah » qui veut dire « par Allah »… bluffant!! Hein?

En conclusion…. j’espère bientôt prendre un peu de leçons de Castillan, car une autre chose que j’ai apprise… on ne parle pas espagnol en Espagne… on parle Castillan, Catalan, Asturien, Gallien, ect …. bref, toute une histoire!

 

Les autres articles du rendez vous:

L’archivoyageuse, Alexienne, Terrisse de Poche, Cups Of English Tea, Les Voyages de Camille, Frenchynippon, FouguEscales

9 réflexions sur “¡Olé!… #HistoiresExpatriées

  1. Connaissant l’histoire de l’Espagne avec les Arabes, je ne suis pas étonnée de l’origine du mot Olé, je l’igorais, mais dormirais moins bête ce soir ! ^^

    Je suis d’origine espagnole par mon grand-père maternel, mais j’ai du attendre le lycée pour enfin prendre des cours. Cinq années de passion pour apprendre la belle langue de Cervantes qui finalement sont a present coincées dans une partie de mon cerveau faute de pouvoir pratiquer au pays du soleil levant. 
    Cependant après 3 ans d’installation au Japon, je suis retournée en Espagne pour mon voyage de noces. Arrivée à Barcelone, voyant les panneaux et écoutant les gens, c’est la que j’ai tilté et que je me suis rappelé qu’ici on parlait le catalan !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s