Au Fil du temps #01

SAISON HAUTE OU CHAUDE ?! MARS 2017

Le début d’année est considéré comme saison haute, c’est la plus chaude de l’année donc c’est l’été, euh non l’hiver…. Bah j’ai pas encore compris si l’hiver c’est l’été avec les vacances et les touristes, même s’il n’y a pas de feuilles sur les arbres et la végétation est Morte de soif ! ou l’été c’est l’hiver parce que c’est la saison basse, mais tout est à nouveau vert et les jours se rallongent….. Bref ! 

Parlons de la saison sèche, ou il fait chaud et sec, ou les arbres dorment, ou souffrent et rien ne respire.…

Il y a notre ami le Pica Pica ! Difficile de trouver le nom scientifique de cette plante qui pousse naturellement au Mexique, Brésil et Costa Rica, plus spécifiquement au Guanacaste, bin  ouais ça pouvait pas être ailleurs… non, Guanacaste ! Donc ce petit arbuste pas si haut qui fleuri en décembre, forme un petit fruit avec des villosités très urticantes, gloup’s….. Avec un vent 50-60 km/h, mélangé à la poussière des routes, je ne vous dis pas le Grattage !! C’est horrible, ça se met partout, sur le canapé ,dans les rideaux, les Draps !! Les habits… Mmmhh, ça pique et gratte.

La saison sèche est aussi celle des moustiques… avec les maladies qui vont avec !

Bon cette année on l’a échappé belle… les moustiques avaient déménagé. D’après les dires de notre Doc attitrée, devenue amie depuis nos folles aventures de l’année passée, ces chers amis piqueurs se manifeste infectés de virus tous les deux ans. Un peu de répits,  Ouf ! A l’année prochaine. 

Les premiers mois ont été chauds, mais supportable… On commence à s’y faire, je ne rêve même plus de neige ou de froid. Avril bouillant ! Le soleil te chauffe le cerveau et tu pourrais cuire un œuf sur le pare brise. On économise l’eau chaude de la douche, c’est sur. Même que là , il n’y a plus d’eau froide qui sort des robinets, pour la vaisselle c’est tranquille, la douche pas très rafraîchissante. 

Par contre, la pluie ! Oui, on la veut ! Mais là aussi, il faut prendre son mal en patience, aujourd’hui 4 mai, les seules goutes tombées,  ont séché avant même d’atteindre le sol. Désolant…

Le plus incommodant c’est l’humidité et la lourdeur de l’air… même les ventilateurs peinent à nous offrir un petit vent à respirer.  La douche sert le temps passé dessous, le linge ne t’essuie pas, le short te colle à la peau et si tu bouge… c’est pire !

On essaye toutes les tactiques, sortir sans parapluie, faire des incantations ou regarder le ciel un millier de fois pour voir de quel côté se dirigent les nuage noirs…. Ici, ici…. Venez, venez… un peu chacun ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :