Tut tut…attention les vélos !

#slalomentrelestrous ou #avosrisquesetperils

Depuis longtemps je voulais parler de la conduite au Costa Rica…#nocomment

Mais d’abord un petit récapitulatif pour bien comprendre certaines définitions :

Le Costa Rica, le pays de l’électricité renouvelable, carbone zero!
Le Costa Rica est l’un des pays du monde les plus volontaristes dans l’action contre le réchauffement climatique. Il a réussi à produire une électricité renouvelable à près de 100 %, même si le pays reste très dépendant du pétrole pour ses transports et de la biomasse pour le chauffage domestique.
Pour aboutir à la neutralité carbone, il s’agit avant tout de réduire au maximum à la source les émissions de gaz à effet de serre : réduire les déplacements, la consommation d’énergie, s’approvisionner en énergie verte et adopter une consommation responsable….

Consommation responsable??!!

Donc, la conduite au Costa Rica c’est toute une histoire…

Céder le passage? Si je te klaxonne, jte dis… tu passes pas!
Priorité de droite? … de où?!
Stop, dépassement ou limite de vitesse… euh!? Oui… ça existe?! Dans les autres pays..
Pour obtenir son permis de conduire au Guanacaste….
Slalomer entre 4 cônes, conduire 7km direction l’aéroport de Liberia pour voir si tu sais faire un stop/ arrêter la voiture et/ou déposer des clients… That’s it!
Coût ? 4’000 colones ($8).
On se demande aussi s’ils ont passé leur permis avec un poids lourd de 3T… Les présélections sont pour le moins insolites, tout à droite pour tourner à gauche…

Taux de moralité? Un des plus élevé d’Amerique centrale (surtout en moto). Amandes très salées, 200’000 colones l’infraction ($400) voilà le quotidien du Costa Rica.

La conduite au Costa Rica c’est tout un art…

T’as plus de clignotant? C’est pas grave, met ton bras dehors de la fenêtre, agite le de haut en bas…. et tourne dans ta rue.

Les bouchons dûs aux travaux prennent allure de cuisson d’un œuf au plat et sont réglés avec des petits drapeaux rouges. Le dernier de la queue a passer, prends un petit mouchoir blanc et le donne au prochain bonhomme avec le petit drapeau rouge. Hola que tal? Gracias, buen dia.

Et les voies qui se resserent? Chez nous un panneau nous instruit bien comme il faut. On se rabat en crémaillère…. s’il vous plait, chacun son tour, comme des jolis petits legos. Au Costa Rica? T’ouvre ta fenêtre (au cas ou elle était fermée parce que t’aime le sauna très violant) et tu demande gentiment au conducteur d’à côté s’il te laisse passer. Avec le sourire et un Merci majuscule, comme une lettre a la poste.

Parlons des voitures. 0% carbone!? Par chance 50% du territoire c’est de la jungle, une nature luxuriante qui sauve les meubles, oui c’est sûr ça bouffe pas mal de gaz carbonique, car les cataliseurs ici, c’est que sur le papier.

D’ailleurs il y a une question que je pose (un peu mis à part). Pourquoi laisser une voitire allumée sur un parking pendant qu’on fait les courses?? Ou qu’on attend quelqu’un pendant 15min?
Oui je sais, vous allez dire pour la clim… Même pas men! C’est ça le pire… et ça pue! Il y a un vrai boulot éducatif a faire sur place, moi je dis. Vivant 30 ans dans un pays ou on te verbalise à peine tu mets une roue dehors… ça traumatise un homme! Et aussi, c’est bien qu’on soit au Guanacaste, c’est pas à San José que tu peux laisser ta bagnole allumée sur le parking et te casser faire les courses… oui je te jure!! Des fois j’aurai envie de les déplacer juste pour rire… A la capitale? A la place de la caisse tu trouve un billet :

Pura Vida 😎

Bref…

Demain nous allons passer l’inspection technique avec notre poubelle…

Qui passera malgré un feu arrière qui ne fonctionne pas, des rotules qui tournent pas rond, un bruit pas très catholique et des pneu usées.

Pour arriver a ce résultat il faut evidement connaitre un garage specialisé, qui se situe souvent en face du service d’inspection, avec une bibliothèque de pieces de rechanges…… a louer. Et nous voila réparti pour une année.

Les itinéraires au Costa Rica sont très farfelus…. Mefiez vous de google maps, les indications sont souvent des parcours decouverte… le plus conseillé n’est pas forcément celui qui vous conduira directement au lieu que vous devez impérativement rejoindre…. et si vous arrivez au milieu de la jungle, adieu GPS.

Bon voyage les amis!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :