Algorithme de l’expat….

#lesquestionsetlesreponses
#cestpasquepourleschampions

Nous pensons tous qu’en posant des questions aux personnes qui vivent ou qui se sont expatriés, ceci vont trouver la solution miracle.
Chacun sa vision, chacun sa façon de vivre, chacun ses principes ou priorités….
De plus. je pense que dans tous les pays confondus, c’est à la tête du client!
Nous sommes dans l’ère de l’algorithme !!

« Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions permettant de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat »

Instructions pour resoudre un problème! ?

C’est bien ce que je dis…
dis moi comment tu vis et je te donnerai ton formulaire de contrat…
Moi je dis que si t’as pas de chance, ben tant pis pour toi. Et si tu veux vivre à la Kardashan, faut un beau portemonnaie, mais c’est même pas sûr, ça dépend de l’algorithme.

Donc nous sommes maintenant dans un mouvement de masse unique pour chacun. Toute cette masse d’informations échangées,

« please des infos sur… vos appréciations sur… Conseils, conseils help je veux déménager! Marre de ma vie »
Mais ta vie sera la même si tu change pas ton algorithme…. Dès que tu fourniras tes instructions, auras tu un autre resultat?

Alors voilà arrêtons de se bourrer la tête d’informations inutiles et plutôt écoutons notre horloge personnelle. Regardons autour de nous en appréciant chaque instant, chaque paysage, chaque regard et toutes les infimes attentions que nous offre le moment présent. La vie parcours la destinée, ta vie est ton destin…

S’informer oui, bien-sûr! Prendre les informations pour t’aider à mieux avancer? Certainement. Mais vouloir se créer une vie cloné selon les stéréotype d’expat lamda… Ça va être difficile. L’algorithme de l’intégration n’est pas le même pour tous…

Il y a deux facon de s’intégrer…
S’entourer de gens locaux et leur permettre de subvenir au maintien de leurs familles.
Ou s’intégrer pour de vrai, vivre comme eux à côté d’eux, mais ça ?! C’est plus difficile, voir impossible. Le choc des cultures c’est pas d’aujourd’hui, on a beau mondialiser, égaliser sans différences, tous dans le même panier… j’y crois pas! Les séparations sont cachées, elles sont plus subtiles ou on les deguisent… Mais Elles existent.

J’ai lu plusieurs articles de blog sur la vie d’expat, et c’est rigolo de voir vraiment quel est la vraie vie d’expat… Ohhh, mais tu vis au paradis, tu as toujours du soleil, ne te pleins pas t’as vu tes températures…. Mais là !! On a besoin des VACANCES!
C’est du boulot émotionnel de changer de pays, de culture, de climats. C’est pas le fait de ne pas s’y habituer ou de s’intégrer et se fondre dans la masse, on reste l’étranger ! Et nous sommes confrontés à plein de petites combines à régler chaque jour! Oh oui chaque jour….

.… Et pas sur que ça soit un algorithme !!

4 commentaires sur “Algorithme de l’expat….

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour les compliments, ça me touche… Oui c’est vrai, moi aussi je poste un peu moins… surtout depuis qu’on m’a demandé…
    « Mais sinon, vous faites quoi pendant la journée ? »
    Euh… On regarde les traits que laisse les avions dans le ciel…
    Ahaha… je te souhaite bonne vacances, avec un retour plein d’énergie pour la suite (ton pays ne doit pas être facile, je t’admire). Nous on reçoit de la visite (une de mes filles) j’ai les yeux dans les étoiles.
    A bientôt !!!

    J'aime

  2. Coucou. Je découvre ton joli blog et cet article me touche particulièrement. Nous sommes expatriés à Oman, et j’ai arrêté de poster des photos sur Facebook à la volée car les gens pensaient que notre vie n’était que soleil, plage, découverte et farniente. Quand on rentrait en France les gens ne comprenaient pas que l’on avait besoin de vacances. Alors bien sur que la vie a Oman est agréable mais on y travaille, on fait face aux galères seuls car loin de tout le monde. Et on y vit en tant qu’étranger. Merci pour ton article.

    Aimé par 1 personne

  3. Très juste ! J’ai adoré ta remarque sur le fait de changer l’algorithme de sa propre vie. Je lis comme toi tous ces témoignages de gens qui rêvent de partir (ou fuir…) et je les vois s’imaginer qu’ailleurs tout sera différent. Et mieux. Oui tout sera différent, mais l’essentiel sera pareil ! Ce n’est pas l’habit qui fait le moine, ce n’est pas le pays qui fait le bonheur. Je suis heureuse de voir que l’amour qui unit ma famille est mon bien le plus précieux. Finalement on a beaucoup bougé, on a beaucoup déménagé. Ce qu’on n’a jamais oublié de prendre avec nous, ce sont notre amour et nos rêves. On a aussi embarqué nos défauts, c’est le problemé ! 🙃

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :