Je me souviens… la conduite!

(Est-ce que)Les déplacements vont devoir être repensés? Je me souviens… janvier 1987 je passais mon permis, presque 19 ans et toutes mes dents!

Première voiture ❤

Je me souviens avoir pris ma la voiture de maman, une Fiat 126, rouge, toit ouvrant, chauffage optionnel qui atteignait son efficacité après 30 min de moteur allumé. 2 heures après l’examen, seule!!!! Oui seule!! Moi, le volant, le manche a vitesses et son embrayage… Juste moi et l’engin, personne sur le siège passager pour regarder, pour avertir si danger…. Je me souviens… les jambes tremblantes, la concentration au maximum, en révisant à chaque instant pour chaque situation…. Toute la théorie et la pratique apprise lors des heures de conduite. Quelle émotion! quelle liberté!! Enfin autonome, aller où je voulais, sans dépendre de personne. Embarquer qui je voulais, plus besoin de partager. Plus de compromis, c’est moi qui avait le pouvoir de décider! le lieu, le moment… et avec qui. La musique a fond, House, Vasco Rossi, Simple Minds et U2, Simply Red. C’est fou comme juste avec un permis de conduire, une vie peut changer…

Je me souviens… la tête des gens lorsque j’allumais la vieille ptite Fiat des années 70!! Contact… Chuck et Starter synchro, deux petits leviers entre les deux sièges. Je les faisais tous halluciner et j’adorais ça !! Oui en Suisse à l’époque c’était déjà allumage automatique, chauffage centralisé, vitre électrique… et moi, toit ouvrant en toile, ouverture des fenêtres triangulaire…. avant et arrière !! Qui s’est demandé à quoi servaient ces fenêtres pivotante en forme de triangle ?? d’abord pour les personnes comme moi, avec le mal de transport, c’était une entrée d’air, une bouffé fraîche qui me laissait respirer, même en hiver. Ça enlevait la buée des vitres quand il pleuvait et surtout c’était méga fun… et tellement vintage maintenant que j’y pense.

Je me souviens… mon premier voyage! Malgré un billet de train retour Cologne-Neuchâtel… je me suis retrouvée à ramener une voiture en Suisse! Une Peugeot 205 turbo rallye!! Ce voyage je m’en souviens, 7h de route, dans un pays étranger, 4 mois de permis, 700 bornes sans limitation de vitesse sur autoroute… 10 arrêts pipi plus tard, j’ai passé la frontière Suisse et je me suis sentie… Invincible¨!

Je me souviens, les virées concerts ou les nuits en boîte, dans ma Fiat Uno bleu électrique, la course aux minute, les premiers radars, les premières amandes de parcage, d’infraction diverses…. en pensant sortir d’un parking par le coté interdit pour faire plus vite et juste devant la voiture de flics… Je me souviens les gars qu’on avait ramassé en stop, qui ont payé la contravention….

Les virées…

Je me souviens les trajets Lausanne Neuchâtel, parce qu’à Neuch c’était mieux… ou l’inverse parce qu’en fait à Lausanne ça bougeait plus, en passant aussi par Bienne, qui n’était absolument pas sur le chemin. Les kilomètres d’autoroute pour aller en vacances l’été, les bouchons, le tunnel du Gothard, les départs sur un coup de tête, Milan, Paris, Santa Margherita ligure….

Bref Je crois que cet été 2020 va ressembler un peu à toutes ces virée d’antan. La peur de bouger trop loin de chez soit, nous a marqué un petit peu. Nous allons profiter de nos environs, de nos terres proches, parce que si les autres viennent les visiter, j’imagine qu’elles sont belles… alors en voiture, je vais aller découvrir mon continent…