Fermez la Parenthèse… à la ligne!

On aurait aimé partir pour des vacances, on aurait aimé garder des souvenir, mais malheureusement le seul souvenir réel qui nous restera à l’esprit, c’est le fou rire d’un soir autour « de una copa de pasas » de notre Jerez!

Pourtant tout avait assez bien commencé. L’entreprise de déménagement, la seule qui nous avait répondu avec intelligence, se débrouillait comme des chefs. Une synchronisation presque parfaite… et voilà que nos affaires repartaient pour l’Europe. Même après avoir éliminé, re-trié, et re-éliminé… il nous restait encore 5m3 de fourbi, probablement inutile…mais plein de vestiges de notre vie antérieure. (Soupir)

Nous avons aussi pu profiter du calme de la jungle de Ocotal, discuté avec des amis, fait des soupers salades poulet…. et des grillades! Bu des p’tits verres mélangés parce que le vin de Jerez est trop sec et l’autre trop sucré. 20190515_1920264292052647600313189.jpgEntendu l’oiseau de nuit qui te réveille à 3 heure du mat… que t’as juste envie de lui crier…. vos gueules les mouettes!! (mais t’ose pas parce que peut être que les autres ne l’entendent pas! Et ils dorment…eux). Bon le seul détail, avoir été enfermé dans la maison le premier matin, en plein rendez vous… on a du dévisser la moustiquaire pour pouvoir fermer le loquet de la terrasse. Bien venu au Costa Rica, le pays le plus peace du monde….

Egalement dépensé un bras, puisque c’est encore plus cher de quand on est parti… que pour un p’tit dej et deux trois combines de rien, tu y lâches toujours 80 dollars!! Heureusement que chez Avi Fauna c’est « all inclusive »!!! On se croirait à la maison.

Puis nous avons basculé dans le cauchemar de la bureaucratie vétérinaire du pays pour ramener notre chien et notre chat en Espagne. Le mot est faible pour définir par quoi nous sommes passés. les mensonges, les incohérences, les accusation des uns pour les autres…. Et ça dans une concentration de 72h avant le moment ultime, c’est-a-dire le vendredi 3.30 pm… Pour la touche finale « genre on vous donne les papiers d’exportation, mais il y a des chances que votre chien ne puisse pas entrer sur le territoire espagnol!!!

Apparemment notre petit Google n’a pas la bonne puce… celle qui a 15 chiffres ISO… du coup on a tourné pour San José pendant deux jours pour chercher un lecteur de puce…. on a écrit des messages à qui voulait bien nous répondre… pour un résultat nul! Allez-y, passez… et vous verrez bien ! Merci les gars!! Du coup j’en ai oublié notre petite boule rouquine… Cajou n’a pas pu venir avec nous, pas assez d’historique de vaccination rabique… qu’ils ont dit! Quand j’ai vu la facilité de passage par la douane à Jerez, je me dit qu’on aurait du insister, elle avait tous les papiers en règle et nécessaire pour nous accompagner. Mais voilà, c’est la vie, et on reste dépendant de ceux qui se croient supérieur, qui font du zèle ou qui ont un complexe…

Pour cela nous repartons avec un goût amer, une impression d’être pris pour des gros pigeons sans cerveau, mais surtout de nous être laissé traité de la sorte. Une impression d’avoir gâché du temps à essayer d’être ce que nous sommes sans retour de sympathie, même pas une once d’amabilité dans le regard des personnes en face. La sensation de n’être qu’un organisme vivant, qui respire, sans cœur, ni âme… juste posé là dans une existence insipide et morne… oui Pura Vida??

20190520_122053596971554962501923.jpg

 

Au final, faire un voyage absolument parfait, une connexion à Madrid de moins d’une heure…. et se retrouver tous à la maison…. avec un chien plein de tiques, de puces et une grippe carabiné à cause de l’air conditionnée… Tout ceci n’est que pur bonheur, si on écarte la frayeur 12h avant le décoller…. Les spécialités des aventure de Tic & Tac…. Ouiiii, bien croustillant, la dernière en date!?!?

 

 

Grand- maman se casse la jambe en glissant à la maison!!!
8h heures de décalage
10’000 km et un océan qui nous séparent…
Organiser la dernière nuit pour Minnie qui se retrouve toute seule….
Parce que grand-maman va rester à l’hôpital!!
… et un voyage de 14h sans connexion internet!!

Quand l’esprit se met en self défense, pétrifié par l’angoisse pour ne pas finir interné… ou comment gérer la libération exagérée d’endorphines…. On dit que  » Le destin est ce qui nous arrive au moment où on ne s’y attend pas. » Merci, mais là c’est bon, faudrait nous lâcher un peu là… et même avec toutes ondes positives, prières diverses et incantation de l’univers…

c’est pas cool!

Alors oui, on ferme la parenthèse et à la ligne….

Une réflexion sur “Fermez la Parenthèse… à la ligne!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s