Vision des Français (France) … par une Suisse à l’étranger.

#HistoiresExpatriées rendez vous des blogueurs expatriés de langue française. La marraine du mois Eva au Japon ( Lien de son article ). Pour participer, direction le blog de Lucie en Italie.

Le thème du mois traite de comment la France et ses habitant sont perçus dans notre pays d’adoption. Parce que je ne suis pas Française, j’ai une image de la France plutôt caricaturée (les histoires de voisins, c’est normal), ayant vécu dans une région limitrophe, j’ai côtoyé un certain nombre de frontaliers, que ce soit au travail ou comme amis. Du coup voyons ce que je peux développer sur le sujet….

Parlons d’abord de l’image du touriste français et celui de l’expat… a mon avis la perspective n’est pas la même…

L’Expat français est cool, sympa et rigolo, il essaye d’aider surtout s’il sait que tu n’est pas de l’hexagone (question de rivalité peut être). Il aime faire des croissants et des baguettes a l’étranger, donc souvent il aura une boulangerie ou pâtisserie (en comparaison avec un italien qui lui aura plutôt…. une pizzeria, mah si!), mais aussi des crêpes, s’il est breton… Quand il quitte sa douce, il va tout faire pour réussir (question d’ego), il n’aime pas rater ses objectifs. Parfois il met la barre très haute, mais il ne se laissera pas abattre pour autant…. et quand il réussi… FFiouuu, faut pas être dans les parages, l’effet redbull c’est rien! (c’est minimum 4 paires d’ailes), mais il reste abordable et craquera toujours autour d’une bouffe et un verre de vin.

J’ai côtoyé quelques français au Costa Rica, en y regardant de plus près le premier était de franche comté (Belfort… c’est quasi la Suisse), puis un franco-suisse (plus vaudois que Parigot) et le seul vrai…. radin plus qu’un Belge, ça ne me donne pas assez de données pour faire une statistique. Par contre, je peux vous dire avec certitude que le comportement ou la vision d’un expat n’est pas du tout la même d’un pays à l’autre. En effet les italiens du Costa Rica sont bien pire que ceux d’Espagne… (genre mafia expatriée, tu fais le malhonnête ou tu te casse en courant…) Du coup et heureusement, quand on est expatrié loinnnn de chez nous, on peut dire que le francophone se regroupe et s’aide, oui le français à l’étranger n’est pas regardant, tu parles français, vient donc boire un coup à la maison. Les soirées sont donc bonnards, on se raconte des blagues aux chutes mémorables, surtout quand on a des belges dans la place. On joue avec les nationalités et leurs point faible, des fois il y a aussi des infiltrés… (les québécois…. ahahah), mais ils sont gentils, alors on les acceptes et on rigole encore plus.

Je n’ai encore pas rencontré beaucoup d’expat français par ici en Espagne, la plupart sont des retraités, souvent avec un pied-à-terre en France, pour des questions d’impôts ou de secu… il reste donc la catégorie du français en vacances…. (il y en a plus en Espagne que au CR)

Cette catégorie est plus délicate a traiter… le français en vacance parle fort… on dirait qu’il veut tout visiter en 5 jours (Séville, Malaga, Cordoba et Granada… il n’y aurait pas encore 5 min pour Jaen?) Mais on le retrouve souvent assis aux terrasses (pour goûter les spécialités vinicoles du coin….). Il aime se retrouver en groupe pour parler encore plus fort…. et donner son avis sur pratiquement tout ce qu’il peut. C’est un bon vivant, qui aime connaitre et partager ses connaissances sur tout les petits trucs ou astuces… parce qu’en plus, oui c’est un bricoleur né! Et il essaye de se fondre dans le paysage en se mélangeant aux autochtones, il faut préciser qu’au niveau vestimentaire on ne peut pas forcement le reconnaître comme un allemand, mais surement à son accent!! Je crois que le français n’est pas très doué en langues, sa touche frenchy est inimitable!

Bien sur en parlant français, on nous confond souvent, car la France…. c’est tout un poème, ou pas….. Mais je crois qu’en général le Français, on l’aime partout dans le monde, sa façon d’aborder la vie est touchante, il se plaît au milieu de la cour en faisant le coquelet (quand il ne le cuit pas au vin) et c’est un comique né.

Salut les voisins, des bises….

Vous vous dites que j’ai oublié une catégorie? Le français frontalier? Pour ma part c’est plutôt celui de Maîche, Pontarlier, Vilers le Lac, Morteau et autres bleds perdus…. il n’hésite pas a rouler 2h pour aller travailler et gagner le double de son salaire, possède un autocollant « rien a déclarer » sur son pare-brise et ramène des colis, de la viande et de l’alcool à ses collègues… il a une belle maison sur les rives du Doubs (des fois même une piscine, qu’il utilisera 2 semaines par année, vu le temps pourri, mais on s’en fout), il achète des montres suisses, pour les offrir à la famille et vote un président au hasard parce qu’il a aucune idée de la politique de son pays puisqu’il passe la majeure partie de sa vie de l’autre côté. Il conduit mal (chez nous) et fait la queue depuis Le Locle tous les soirs à 17h pour rentrer chez lui. Là aussi il donne souvent son avis au travail, même si ses collègue helvètes ne le lui demande pas…. Exprès il continue de compter en français (soixante-dix et quatre-vingt-dix) pour qu’on le regarde du coin de l’œil, mais probablement pour garder ses origines et quand il gagne le mondial, on le saura et on chantera lala lala lalala… pendant 4 ans.

Mais vous savez quoi? On pourrait en parler pendant des heures, et comme on le dit si bien: « qui châtie bien, aime bien »… Sacré Gaulois! Malgré tout vous avez une histoire qui en fait pâlir plus d’un….

fb_img_1562499749960

Les participant/es du mois
Karine, Suisse à Hong Kong
Catherine, Française chez nos voisins Allemands
Angélique, Française au Sénégal
Alexienne, Française qui rassemble les clichés qu’elle a entendu dans divers pays
Fredy, nous dit ce que les Canadiens pensent de nous
Aude en Argentine et sa description pittoresque

14 réflexions sur “Vision des Français (France) … par une Suisse à l’étranger.

  1. Quel humour !
    Venant d’Alsace, je suis frontalière ^^
    C’est drole comme selon son statut notre comportement peut changer, quoique cela doit aussi dépendre des personnes ?
    Je reconnais aussi la solidarité pour les expatriés, je peux en temoigner car via la magie des réseaux si on voit que un tel habite pas loin, l’un ou l’autre proposera facilement de prendre un café pour se rencontrer.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai bien ri (surtout que j’ai des amis en Franche-Comté qui ont travaillé en Suisse). Je me retrouve complètement dans la solidarité francophone à l’étranger. Du moment qu’on parle français, on est intégré dans la communauté française, quelque soit sa nationalité.
    Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

    1. Je vais essayer de ne pas être trop longue… il n’y a pas beaucoup de différence entre un suisse allemand et un allemand. Je dirai donc qu’il est plutôt baba cool, style militaire mais avec un T-shirt large blanc et un logo style « faites l’amour, pas la guerre ». L’homme a les cheveux plutôt long (pas beaucoup) en petite couette…. Sandales birkenstock portées avec chaussettes, surtout au printemps. La femme est mince, blanche avec des enfants blond, plus un sur le dos, tous chaussent des sandales à n’importe quelle saisons (voir pieds nus)…. ils ont souvent une camionnette pour se déplacer, style van…. Observe bien la prochaine fois et tu me redis 😉

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s