Toxique… Donnez moi l’antidote

Que serait l’antidote pour guérir le venin craché par les mots? Qui peux neutraliser les effets émotionnels du poison de l’individu…..

Il n’est pas simple de classifier une personne de toxique, mais il y a un certain temps que j’essaie de me rendre compte, si la présence d’un humain ou son attitude me procure des ondes négatives, une sensation de malaise, ou carrément une totale incompréhension….. Souvent dans ma vie j’ai donné des chances, j’ai pensé au bonheur des autres, mais au final pour quel résultat?

Je suis en phase de préparation à la sagesse, je veux être en paix avec moi même, je ne veux plus me battre pour atteindre un objectif, c’est lui qui doit venir à moi. Je ne veux plus paniquer pour un détail, une futilité ou un changement de programme. Je voudrais simplement avoir la capacité de réfléchir, calmement, et agir dans la paix et le bonheur. Mais oui c’est possible!! Un jour j’y arriverai.

Je suis en quarantaine! et je continue ce billet en déviant sur la recherche de soi, je ne suis pas encore prête pour parler des personnes toxiques…. ça risquerai de donner quelque choses d’agressif, peut-être douloureux et ce n’est pas encore le moment. Mieux encore, je n’aurai pas la force de supporter les émotions qui pourraient surgir.

En isolement social parce que je ne sais trop comment, mais j’ai attrapé le Covid. Je m’en fou complètement, je ne vais pas me muter ou me transformer, non! Juste toute seule avec moi même dans une chambre. Qui n’a pas rêvé d’être seul à un moment pour faire le point ?? Qui n’a pas pensé à baisser les bras et partir acheter un paquet de cigarettes… Même parfois dans les moments les plus obscurs, avoir pensé d’être en prison pour avoir la paix. Sauf que quand ça arrive pour de vrai… Faut assumer !! Oui je suis éloigné, écartée, coupée du monde…. Ou presque !

Depuis 72h je mange mon plateau repas (merci infiniment aux petites mains qui le préparent), je regarde mon téléphone, je réponds au téléphone ! La plupart ce ne sont que des problèmes… Je fais de l’ordre dans le blog, je revérifie les classements des photos, je regarde des séries…. J’ai même essayé la gym! Et c’est le vide. Le vide dans ma tête. J’essaie de chercher qu’est ce qui nous motive certaines fois à vouloir être seul, le désir de se retrouver, ok! Mais quand il n’y a que ça, nous, notre cerveau (je ne suis même pas sûre que le corps y soit complètement relié, vu ma performance sportive) … On a vite fait le tour, on s’est vite retrouvé !! Parce que le soi… Ben au final, il se nourri du contexte, des relations, des situations… Donc?!?? Être seul, isolé ça va juste rendre plus déprimé.

Bien, après ces réflexions, nous sommes d’accord sur trouver un équilibre qui puisse procurer paix, tranquillité et vie…. Alors qu’on se rend compte que nous sommes seuls, quotidiennement, et depuis le jour ou je suis entrée dans cette chambre, je ne me suis pas sentie plus heureuse de m’éloigner de la vie ordinaire, faire une pause pourrait servir à être plus zen (sauf qu’entendre les autres se démener tout au long des journées donne aussi un certain recul et l’ampleur de la situation). J’aimerai aborder le quotidien plus calmement, que tout ne soit pas toujours un problème insurmontable, que de toute façon ça sert à rien de s’énerver, il faut simplement suivre sa route, être sur de ses choix et se faire respecter. Bien sur que pour les moines tibétains, c’est facile de pratiquer le bouddhisme. Primo, ils ne vivent pas en société, bombardé par des attaques continuelles en tout genre. Prenons du recul sur notre vie, utilisons les moyen qui nous ont été fourni pour mieux communiquer pour mieux gérer notre temps sans pour autant que ça devienne toxique…. car c’est à ce moment précis que nous seul pouvons trouver notre propre antidote. Chacun à sa manière, chacun son médicament…..

Après cinq jours d’isolation, mon test est négatif. J’ai été malade à peine plus qu’une semaine! Angine, antibiotiques, cortisone pour terminer en Coronavirus… Je ne suis pas morte, les vaccins m’ont aidé à surmonter le fait que l’angine aiguë m’ait affaibli les défenses et mes proches n’ont contracté aucunes des deux affection. À partir de demain…. La vie continue !

Une réflexion sur “Toxique… Donnez moi l’antidote

  1. Sans avoir été contaminée je vis la même chose, l’isolement, mais en permanence, c’est ma vie de toujours. Alors internet, la télé, les repas etc c’est mon quotidien. Courage

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s