Take a rest….

Voyage de plaisance… ou comment économiser de l’argent, mais pas le temps !

La vie nous amène à faire des sacrifices et pour affronter ses aléas, il faut parfois tricoter!

4 septembre 2017 départ pour un voyage de plaisance de….. 36 heures!!

Quand on n’a pas les moyens, on ne compte pas…

Playas de Coco, 14h heure locale, notre super bus a deux étages direction San José! 300 min plus tard, arrivée à l’aéroport Santamaria…
Pause souper sandwich et attente du premier avion.

San José 1h15 du mat départ pour FLL Floride avec cette chère compagnie Low cost Spirit (Le Rayanair americain f*** ass).

Fort Lauderdale 6h locales, donc 4h du mat pour notre cerveau… debarquement pour passage de migration aux US! Temps a disposition…. 2HEURES! Les valises, la grand-maman, la gamine… merci Spirit pour la magnifique assistance!
Après 5 carajo et 12 dios mio….
On a chopé la connection in extremis.

Baltimore, petit dej, café chaud bien mérité après s’être congelé les fesses tout serré dans nos sièges, une bonne belle pause pour se degourdir les jambes ou s’allonger sur le sol pour un ptit somme. Oui j’ai perdu la notion du temps… on embarquera quand c’est l’heure.
Petit voyage de 50min pour changer d’aéroport, oui ça se passe comme ça chez McUS.

Nous voilà à Povidence, yeah… on va prendre le dernier avion! Enfin l’étape finale, enfin bientôt les retrouvailles!!
Après une heure pour faire un checkin chez Norvegian… mon passeport ne passait pas dans l’ordi. Après avoir passé 6 contrôles, récupéré toutes les valises a chaque escales…. et pris le 3 avions, c’est le comble. Et comme par enchantement à la 15ème tentative… tout le monde y est!

Du coup on se prend le repas, mega hamburger pour tous et frites a gogo mode USA! Une petite sieste et hop, dans l’avion….
Je ne sais même plus quelle heure on vit…. mais pas grave, apres 4 mois de séparation familiale, c’est certain qu’on ne compte plus RIEN!!

Les ptits suisses qui débarquent avec leurs précision, trépidant d’impatience, espérant une couse, cheveux au vent comme sur la plage…. euh…
Mon chéri bien aimé de mari…. pensant que de toute façon tous les avions arrivent en retard… (on va dire que c’est du vecu…)N’ÉTAIT PAS LÀ….. arrggg,

36h dans les jambes, traversée de l’Atlantique et un choc thermique de 25°C… on attendait toutes perdues dans le petit hall d’entrée de EDI Scotland.

Mais quand on aime…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :