Cheeeeese… 1, 2, 3… clic! Ya pas photo

Idées Reçues, les clichés.

La première fois que j’ai touché le sol des Etats Unis, j’ai totalement compris ce que voulais dire le rêve américain! La liberté, la grandeur démesurée, les gros hamburger, les litres de coca… l’extravagance, l’esprit libre tout en étant strict et rempli de valeurs. C’est bizarre comme les médias souvent critique ce pays qui encore aujourd’hui me fascine pour beaucoup de raisons. Le problème était pouvoir y entrer pour vivre… et ça! c’était une autre histoire. Tous nos amis ou connaissance tordaient la bouche quand on leur disait, on veut partir au States, on va acheter un appart et on essayera d’y aller… En fait avant de voler outre atlantique, je n’avait côtoyé aucun américains et je ne les trouvaient pas si horribles, pas comme ils étaient décrit en tout cas…

Puis est arrivé le changement de cap, et on a atterri au Costa Rica…

Cet article participe aux rendez vous des HistoiresExpatriées! Le théme du mois Idées Reçues, proposée par Kenza. Ce rendez vous est organisé par Lucie.

On parle toujours des idées reçues. Mais qui donc les distribue ?
Bruno Masure, journaliste.

La première idée reçue du Costa Rica… pays écologique!! Oui bien sûr, il n’a pas de centrale nucléaire, tout est géologique ou éolien, l’électricité coûte un bras et en plus c’est pas du continu, bonjour la souffrance des appareils électriques. En trois ans on a du changer de boitier internet 2 fois et idem pour le décodeur télé, pas très écologique, quand on sait tous les métaux lourd que contient l’électronique. D’ailleurs parlons des déchets et je vous épargne la vidange des fosses septiques déversées dans les fleuves. Le tri c’est pas encore dans les mœurs, enfin chez les étrangers qui y vivent, mais absolument pas pour les locaux. Quand on sait que de toute façon toutes les poubelles seront réunies dans le même camion, à quoi bon!!Malheureusement il ne sont pas encore éduqué pour sauver la planète, si vous naviguez un peu dans mes récits vous verrez que c’est un sujet que j’ai traité à plusieurs reprises. A ce jour je crois que débute une certaine sensibilisation, d’après les dernières nouvelles sur place.

Dès notre arrivée chez des personnes du village, avant d’investir notre maison, nous avons participé à une grillade de poulet, avec comme allume feu…. les sacs en plastiques du supermarché, super le gout des cuisses!! En plus c’était même pas cuit, juste totalement cramé! On parle bien du pays zéro pour cent de carbone, qui vend des arbres aux pays développés pour leur donner bonne conscience, on parle bien du pays de la nature, écologique, biodiversité et pura vida…. Oui la nature est là! Mais le reste ne suis pas vraiment, c’est une constatation à la quelle je me suis confrontée sur place, la réalité est toujours différente de ce qu’on peut s’imaginer ou de ce qu’on veut bien nous montrer. Durant ma vie au Costa Rica (pas si longue, car on déchanté vite fait) j’ai eu quelques réflexion en relation avec ces idées qui au final ne reflètent pas du tout ce qu’on croit….. (ce que les médias veulent bien nous montrer…)

Blabla #02 … ou comment tirer la chasse d’eau!
Tut tut…attention les vélos !
et bien sur le gros coup de gueule qui reste toujours d’actualité car rien n’a basiquement changé pour moi Linda mae…. et son mot de passe PuraQue?

La deuxième idée reçue…. reprend complètement mon introduction et je clame haut et fort… Oui les américain ne sont pas du tout les mêmes en dehors de leurs pays (pour restée polie)… et il faut un moral d’enfer pour les supporter!! Ils causent tellement fort!!! Sont toujours à la limite de l’arrogance. Et pourtant chez eux, on entend les mouches voler, pas un bruit plus fort que le voisin, les enfants sont quasi muet, ils arrivent même a plonger dans la piscine sans faire d’éclaboussures! On ne boit pas dans la rue, ni on mange (tout se passe dans la voiture) et absolument pas une âme qui vive dehors…. Ils sont prétentieux, se croient les rois du monde… Ils te font un procès pour un peu de moisissure, et c’est la phobie totale pour n’importe quel insecte. Il y a intérêt de fumiger complet avant leur arrivée, ou tu seras condamné a ce qu’ils viennent toutes les deux secondes te demander un spray anti-fourmi, araignée et coucaracha….(merci pour la couche d’ozone) C’est à ce moment précis que j’ai commencé à comprendre les expressions de bouches tordues que me montrait mon entourage… Eux n’imaginaient pas vivre au USA, parce qu’il avait une expérience bien plus rodée que moi des amerloques en vacances… Voilà que s’effondrait non seulement notre rêve américain, en parallèle entraînait dans sa chute aussi le rêve d’une vie plus près de la nature, dans un pays oú on croyait faire nos petits légume, nos petits plats home made, nos bricolages et créations diverses (eco!)…. bah, j’avoue que notre imagination de vie future conçue de façon plus saine n’a pas respecté ni atteint les objectifs que nous souhaitions. Je ne crois non plus pas être revenue dans le meilleur pays du monde, mais ce qui compte c’est aussi d’atteindre la paix intérieure, de pouvoir se sentir à l’aise dans nos vies, de se sentir à sa place et non pas totalement décalé avec ses propres idées, les façons d’aborder les jours qui passent sereinement en se sentant proche des habitants qui nous entourent…..

Et vous? Comment avez vous reçu les idées??

12 réflexions sur “Cheeeeese… 1, 2, 3… clic! Ya pas photo

  1. La question de l’écologie c’est un peu délicat… je ne connais pas le pays mais d’une manière générale je ne crois pas qu’on puisse plaquer notre façon ne voir les choses à un pays qui a une histoire différente de la notre. Et donc un cheminement qui n’est pas le même et des pratiques qui sont peut être discutables mais qu’on doit avoir l’humilité de ne pas juger, du moins, je pense. Évidemment, je suis d’accord avec toi que le décalage entre l’image de pays écolo et le fait de ne pas recycler est étonnante et problématique.

    J'aime

    1. Je ne crois pas que ce soit un jugement mais plutôt une constatation. On parle de plastique dans les mers, mais les nappes phréatiques contaminées c’est un problème grave, engendre des maladies etc… De toute façon le sujet est vaste, controversé et les débats sont interminables. Ce que j’ai exprimé est uniquement la réalité vécue par rapport a ce qu’on veut bien nous faire croire… et c’était de toute bonne volonté que nous avons essayé ! Et qu’on s’est adapté, selon nos limites….

      J'aime

      1. Je faisais référence à cette phrase « Malheureusement il ne sont pas encore éduqué pour sauver la planète » qui laisse entendre qu’il faudrait que les autres aient le même cheminement que nous européens et que notre point de vue représente l’éducation, tandis que les autres modes de vie seraient « non-éduqués ». C’est un point de vue assez paternaliste, je trouve. En tout cas j’essaie d’y réfléchir…

        J'aime

        1. Ah oui d’accord je comprend mieux. En fait c’était une façon de dire… je l’avoue un peu poussée, j’aurai pu utiliser « sensibilisé ». Je voulais dire que nous faisons beaucoup d’efforts même quand nous visitons d’autres pays, mais sur place la réalité est des fois à l’opposé… et c’est malheureux, voir frustrant. Depuis longtemps je trouve aberrant que l’on pénalise certains pays (et je parle en connaissance de cause… la Suisse c’en est le summum!) et que d’un autre côté de la planète aucun travail à la source…. Et j’ai plein d’exemples, pas seulement au Costa Rica… De toute façon c’est un de ces sujet avec le quel on peu faire des nuits blanches à discuter (ou réfléchir…. mince je vais devoir me lever cette nuit pour écrire des textes… ahahaha).

          J'aime

Répondre à Barbara hilorico Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s