Chers légumes…

#mars

wp-15841151581505785492682763878136.jpg

La nature se réveille, les jours deviennent plus clairs, le printemps, la saison que nous aimons le plus. Le début d’une nouvelle vie, la végétation reprend, s’anime. J’avais oublié ce cycle de la vie, c’est pourquoi ce mois après avoir parlé de la fraise d’Espagne, je participe aux histoiresexpatriees….

Le sujet proposé par ma compatriote Karine, expatriée à Hong Kong, est un appel aux légumes…. Ce rendez vous mensuel autour du monde a été lancé par Lucie expatriée en Italie, qui propose un sujet chaque mois. Vous pouvez visitez son site Web.

Cher légume,
Je dois t’avouer une chose, je n’ai pas choisi la péninsule ibérique pour toi… et je te demande pardon. Notre excitation du départ tant rêvé pour un pays aux mille fruits de saveurs les plus bizarres qu’indescriptibles… sans savoir que toi le légume tant controversé, celui qu’enfant on redoute le plus, m’aurai laissé un tel vide.

Le pays des bananes et ananas m’a produit un manque de feuillage très prononcé, épinards, côte de bettes, salades!!! Laitues et même les brocoli, choux de Bruxelles…. Comme des poireaux hors de prix vendu au compte goutte. Oui, pardon d’être revenue au continent intéressée par d’autres aspects que toi le légume. Mais je te promets que je savoure chaque petites branches que je cuisine, toutes les belles feuilles, je les admire et je les coupe délicatement, je les cuis à feu doux, j’épice légèrement en m’inspirant de certaines contrées visitées plus ou moins longtemps. Merci a elles d’ailleurs de m’avoir fait découvrir ces racines fraîches, celles que j’ai plantées dans la terre juste derrière ma maison, que nous consommons ici plutôt séchées et moulues, curcuma, gingembre, feuilles de maca ou moringa…. cannelle et vanille du marché. Maintenant au moment des courses je remplis mon panier de légume frais, de merveilles de la nature d’un pays rempli de soleil, de vie et de sourires. J’en ai presque oublié la yuca et le platano bien que j’en achète de temps en temps pour me souvenir les soupers dans les soirées prématurées du Costa Rica.

Me reviennent aussi certains souvenir de mon pays aux cultures de choux , navets et racines, plutôt limitées à des productions saisonnières très courtes…. betteraves rouge, blanches, radis, courges et courgettes. J’avais même arrêté de manger des tomates, tant le goût manquait de soleil… mais me voici revenue à cette terre de production andalouse… ici on mange des patates du village d’à côté, des fraises de Huelva, des carottes d’Algecira…. asperge de la sierra!

Cher légume, reçois toute mon admiration, mon respect. Avec tendresse….

Tic

Pour en savoir plus sur mes premiers tests au Cosra Rica
La cuisine dans tous ses états
Cuisiner au Costa Rica (toute une histoire)

Les autres participants:

Allemagne🇩🇪

Italie 🇮🇹

5 réflexions sur “Chers légumes…

Les commentaires sont fermés.